Cessons de nuire au pays , faisons donc la Politique !

En Centrafrique,  il existe plusieurs classes politiques et clans qui s’activent exclusivement en périodes électorales ou post-électorales.
Premièrement, on trouve les politiciens traditionnels qui ont un bilan biaisé sur le terrain. Ils critiquent sévèrement les autres là où ils ont échoué, niant leurs échecs et voulant à tout prix être présents constamment sur la scène, car ils sont frustrés, très reconnus, mais seulement et uniquement pour leur bavardage et leur capacité de manipuler la masse.
Ensuite, il y des nouveaux qui accusent les anciens et se présentent comme des messies et sauveurs.Ils sont naïfs et pensent que seule la bonne volonté suffit à mettre en marche un pays malade comme la Centrafrique.Bien qu’ ils n’ ignorent pas les causes de nos misères et l´ampleur du problème politique coriace qui a rongé le pays, associant souvent les échecs des prédécesseurs uniquement au manque de volonté mais lorsqu´ils ont les choses en main, ils n´arrivent pas à faire mieux, en dépit de leur bonne volonté qui ne suffit toujours pas.
Enfin, nous avons les sans-voix et sans-volontés qui font partie de chaque gouvernement.Car ils ne parlent pas et disent oui à tout .Ce sont des serviteurs et se mettent exclusivement au service de leur maître ou de celui qui les a nommé.Je les qualifie de « sans-caractère » ou « sans-personnalité ».
FB_IMG_1428831967194
Enfin,un opposant politique n´est pas un ennemi, mais plutôt celui qui partage d´autres valeurs politiques qui sont aussi importantes pour l´avancement du pays et le pluralisme politique.L´urgence est aux politiciens qui croient dans la politique comme outils de développement social et humain, comme moyen d´aider la société et la nation centrafricaine de faire des progrès et non comme moyen de résoudre leurs problèmes d’égo ou pour des intérêts personnels.

La paraisse de l’ esprit critique ou une paralysie intellectuelle en Centrafrique?

À chaque période pré-électorale en Centrafrique , on entend des nouveaux leaders qui émergent, se présentant sous la bannière des partis politiques ayant des noms parfois fantaisistes pour briguer la présidence et des dinausaures promettre qu’ils ont beaucoup appris du passé.

On se demande :est-ce qu’ils ont un programme de société, une idéologie, une équipe formée et compétente pour diriger ce pays après ses malheureux événements?

Est-ce qu’ils sont représentatifs des populations des seize préfectures géographiques de la Centrafrique?

Ont-ils une stratégie au niveau national qui leur permettra de procéder à la décentralisation, au renforcement des capacités institutionnelles, à combattre la corruption et l’ insécurité dans le pays?

Sont-ils vraiment des partis politiques ou des groupes de pressions politiques qui cherchent à avoir un poste au pouvoir exécutif après les élections?

Quels sont leurs moyens de financement et leur structure organisationnelle?

Où sont les anciens partis avec leur éternel leader mais avec de nouveaux projets ambitieux pour le 21 ème siècle ?

Qu’est-ce qui explique l’émergence de ses  nouveaux politiques et de ses discours politiques qui sont surtout des discours électoraux, de propagande, de la confiture à faire passer la pilule, des pilules au développement utopique et à pardon systématique de la part de nos dinausaures?

Le Président Kennedy disait à ses paires:

 » Ne demandez pas au pays ce qu’il peut faire pour vous, mais demandez plutôt, ce que vous pouvez faire pour le pays ».

Cela devrait être notre aussi:
– À la jeunesse centrafricaine, de nos jours, on devrait être une generation montante. Nous devons et pouvons être capables de mettre le bronze en ebullition. C’est l’heure de dire à bas aux opportunistes.Qu’on se dise que  nos dirigeants sont parfois capables de mentir et de paraître sincères à faire pleurer.

– Combien d’hommes politiques nous interpellent sur la situation socio-économique actuelle du pays, sur le niveau d’endettement et les mécanismes pour rendre notre économie plus compétitive?Car sait-on que pays ne peut pas donner une maison a chaque citoyen mais il peut creer des opportunités pour qu’on puisse se developer dans la paix et la securite, et travailler pour avoir une vie meilleure.

– Aux candidats,  je leur dirai qu’ on ne gagne jamais une présidentielle sur un bilan, sur son expérience personnelle et son CV,  ni on se contentant de dénigrer son adversaire.Mais on ne peut gagner que sur un projet, sur une capacité à construire un imaginaire bientôt partagé, et surtout en imposant ses fortes propositions dans le débat public pour que le peuple s’y trouve…

 » Y en a marre,  osons penser autrement « 

À propos

Le site de la Rca en marche pour son développement est un lieu d’échange et c’ est aussi un moyen pour la communauté centrafricaine, amis et pays amis de la Centrafrique d’être à l’écoute de vos attentes ou de débattre des idées.
Nous, nous engageons à faire de ce mur, un espace de résonance où les voix des citoyennes et des citoyens seront entendues, un lieu rassembleur et d’action.Nous serons donc très heureux d’échanger avec vous et entre nous.
Par consequent, nous ferons tout notre possible pour répondre à vos sollicitations.
Nous vous rappelons cependant que si tous les membres de ce site sont libres de leurs opinions politiques, philosophiques et religieuses, ils peuvent participer, aimer et commenter les différentes publications et que la diffusion d’une publication, d’un commentaire ou d’un  » Like=J’ aime « sur ce site est équivalente à une prise de parole publique ». A ce titre, et pour garantir une ambiance de dialogue et de convivialité, nous vous invitons de suivre quelques règles indispensables :

• Les membres doivent s’engager à respecter les Conditions Générales d’Utilisation du site qui régissent les interactions entre les utilisateurs et membres d’un groupe.
• La publication d’un contenu sur cette site vaut reconnaissance du caractère public.En tant qu’utilisateur et membre , vous êtes responsable de vos publications. Nous vous déconseillons donc de publier des données à caractère personnel ou qui pourraient engager votre responsabilité vis-à-vis de tiers.
• Il est préférable de publier des commentaires en lien avec les sujets ou thèmes abordés sur la page, et il est interdit de poster des publicités ou des liens vers des sites qui n’entreraient pas dans les thèmes de conversation de la page.
• Tout propos à caractère diffamatoire, raciste, agressif ou injurieux est interdit et sera supprimé sans préavis.
Nous nous réservons le droit de supprimer tout contenu qui ne respecterait pas les conditions ci-dessus.
• On se propose tout simplement de défendre la liberté d’expression(…) et parfois de publier des thèmes récurrents relatifs à débattre en bonne intelligence même si parfois les avis divergent.
Soyons tolérants, respectueux et responsables sur ce site tout comme ailleurs .

 » Votre combat est le nôtre  »

Merci de votre confiance et pour votre bonne comprehension.

Les administrateurs